Quel est l’objectif de la réforme 100% santé ?

Publié le : 08 mars 20223 mins de lecture

On l’annonce depuis longtemps, la réforme 100% santé sera bientôt mise en place. Elle touchera les soins des Français en matière de dentisterie, d’optique et d’audioprothèse. Ces trois dépenses de santé sont connues pour être coûteuses. La prise en charge de ces actes s’améliorera avec la mise en place de cette réforme, anciennement connue sous le nom de RAC Zéro. Des applications de cette réforme ont été mises à profit pour les soins dentaires, les prothèses auditives de 2019 à 2021 et d’autres prestations essentielles.

Les revenus modestes : la réduction des coûts des soins !

Les soins dentaires, les lunettes ou les prothèses auditives constituent généralement une part importante des dépenses de santé des ménages à faibles revenus. La couverture offerte par la sécurité sociale et les compagnies d’assurance à bas prix est inférieure à la charge financière réelle. Pour ceux qui disposent d’une couverture maladie complémentaire, la mise en œuvre de la réforme est un moyen d’introduire des paniers de soins sans laisser de reste à charge. En effet, la garantie de 100% est le résultat d’une répartition des remboursements entre les différents organismes. Les patients qui n’ont pas de couverture santé devront s’acquitter du ticket modérateur.

Les pratiques professionnelles : un équilibre entre le préventif et le curatif !

L’entrée en vigueur de la réforme 100% Santé est le résultat d’accords conclus dans tous les domaines entre les professionnels de santé et l’Assurance maladie. Ces derniers ont en effet réussi à faire en sorte que certains types de soins soient privilégiés, ce qui permettra de mettre l’accent sur la prévention. Cela rendra également possible une meilleure valorisation des conseils prodigués par les professionnels. Ainsi, un  » Plan Priorité Prévention  » a été mis en place. Par exemple, certains examens pour les enfants de moins de 6 ans sont rendus obligatoires, tandis que des consultations spécialisées sont désormais proposées aux enfants de moins de 16 ans.

Des dispositions particulières pour les soins dentaires !

En matière de soins dentaires, la réforme n’est valable que pour les prothèses. La couverture des soins de conservation reste inchangée. Les patients qui ont besoin de prothèses dentaires peuvent choisir entre trois paniers de soins et définir eux-mêmes le montant du reste à charge. Pour décider, ils prendront en compte à la fois la qualité des matériaux utilisés, l’aspect esthétique et les méthodes employées.

Par exemple, pour le premier panier, on trouve la prise en charge de la pose de couronnes céramo-métalliques et d’appareils amovibles en résine. Le deuxième panier offre une réduction significative des tarifs pour ce type de service.

Plan du site