opticetcreation

Optique : quelle est la différence entre la classe A et la classe B ?

Ce n’est qu’une infime partie qui est prise en charge par la sécurité sociale sur le coût élevé du prix des lunettes. Avec ‘’Contrat, responsable’’, il y a des limites à respecter avec les Mutuelle Santé optique. D’autres possibilités plus performantes sont disponibles pour la correction de la vision. Des lentilles sont proposées par des ophtalmologues après des examens spécifiques. Les patients ont les choix entre les deux. Toutefois, la prise en charge est différente pour lentilles et lunettes.

Sécurité sociale, qui peut bénéficier de la prise en charge ?

En France, les frais de santé d’une personne majeure sans travail sont pris en charge d’une manière stable et régulière. Une affiliation est automatique et obligatoire à la sécurité sociale pour les travailleurs. Être sans revenus et inactif entraîne la radiation et la perte de droit. En ce qui concerne la prise en charge de la correction de la vision, il y a des différents types de prix en charge selon la catégorie ou classe de personne souscrite ou sa famille.

Que faire pour le remboursement des lunettes ?

Pour les lunettes, on a besoin d’une ordonnance délivrée par un ophtalmologiste, dans laquelle sera prescrit les degrés de verres de correction et axe si besoin. Elle doit avoir moins de 3 ans pour être valable. Le remboursement par l’assurance n’est pas global pour les lunettes. Pour les montures, le tarif conventionnel se définit selon la cotisation que propose l’assurance. Quant aux verres de correction, le remboursement dépend du degré des verres et de l’Age de celui qui le porte.

La différence entre classe A et B

Montures et verres, il y a création de classes d’équipement différentes dont les prix sont libres pour chacune. Tandis que les verres seront repartis en ‘’Offre 100 % Santé’’ pour les classes A et prix libres pour les classe B. Équipement optique pour les classes B, les montures sont remboursables à hauteur de 60 %, les verres sont pris en charge, mais varient selon le caractère de la correction. Pour la classe A, il y a une fourchette de prix. La gamme des montures répond à la norme Européenne. L’opticien doit disposer et proposer 17 modèles de montures pour adultes et 20 pour enfants. Les modèles devront exister en deux couleurs différentes. En ce qui concerne les verres, c’est la même condition que les classes A. La différence se démarque entre classe B et A sur les qualités des montures et le pourcentage du montant remboursé par la sécurité sociale et le contrat souscrit par la personne.

Quitter la version mobile