Lunettes : qu’est ce qu’un verre minéral ?

Publié le : 08 mars 20225 mins de lecture

Le verre minéral est un verre fabriqué à partir d’éléments chimiques et de sable. Il se brise facilement et est relativement lourd, mais possède également de très bonnes caractéristiques optiques. En effet, le verre minéral laisse passer 90% des rayons lumineux et résiste parfaitement aux rayures.

Caractéristiques d’un verre minéral pour lunettes de vue !

Les verres minéraux (à base de verre naturel, selon leur classification professionnelle) étaient les seuls utilisés jusqu’à une certaine époque. En raison de leur très bonne résistance aux rayures, ils sont utilisés en optométrie. Ils sont également très populaires du fait de leur prix inférieur à celui des verres organiques de même résistance. Les lentilles minérales offrent le degré de correction requis pour les amétropies prononcées, tout en restant relativement étroites, un aspect esthétique non négligeable.

Le verre naturel est aussi recommandé pour les verres trifocaux ou bifocaux. De nombreux matériaux peuvent être mélangés sans créer de zone de démarcation perceptible. La boutique en ligne http://www.eloandjohn.com/ dispose d’une large gamme de verres minéraux de correction, vous permettant de trouver celui dont vous avez besoin. En principe, l’épaisseur du matériau augmente sa pureté optique, les verres sont plus nets et la désunion des couleurs, qui peut être gênante, est contrecarrée (ce phénomène est appelé dispersion chromatique).

En atteignant les verres, les rayons lumineux sont décomposés. Cela va générer une nuance de couleurs perturbante, semblable à celle d’un prisme. L’intensité de ce phénomène appelé dispersion chromatique dépend du matériau utilisé : plus le matériau est bon, moins la dispersion est importante.

Utilisation dans la production de lunettes !

Le verre minéral n’est utilisé que pour 5% des lunettes. Cependant, il peut être renforcé par la trempe (un procédé qui augmente sa résistance aux chocs, sa principale faiblesse). En optique corrective et solaire, ce type de verre est préféré à des matériaux comme le polycarbonate et le plastique. Il se divise en deux catégories à savoir : le verre silex et le verre couronne. Cette dernière fait référence aux « crown-glasses », principal minéral utilisé dans la création de verres en Angleterre. Le premier est le résultat d’une méthode de fabrication qui inclut le silex.

Le verre minéral est un mélange de trois éléments : des oxydes (10%, selon la fermeté), de la chaux et de la potasse (20%) et du quartz (70%). Afin d’augmenter l’indice de réflexion, on peut ajouter du titane ou du plomb. Le manganèse, le cobalt et le fer sont quant à eux utilisés pour colorer le verre à des fins solaires. Tous ces éléments sont dissous à 1500 degrés Celsius dans une cuve de vitrification, avant d’être brassés pendant de nombreuses heures. Puis, une machine presse va niveler le verre liquide pour produire une première ébauche du verre optique, avant qu’il ne soit envoyé à l’usine.

Quelques avantages du verre minéral !

Bien que le verre minéral puisse s’adapter parfaitement à tous les besoins, il est aujourd’hui de moins en moins utilisé au profit du verre organique. Cependant, il est encore privilégié dans certains cas et présente de nombreux avantages. En effet, ce matériau possède une large gamme d’indices, allant de 1,5 à 1,9. Ainsi, il peut être utilisé pour différents types de corrections et s’ajuste principalement aux fortes corrections, ce qui n’est pas le cas du polycarbonate. C’est un avantage qui permet d’équiper les montures de verres plus fins – et donc beaucoup plus légers – qu’avec un modèle organique. Cette capacité offre la possibilité de privilégier la monture que vous souhaitez, sans vous soucier de l’épaisseur du verre.

Plan du site